Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Que la force soit la force et les vaches seront bien des vaches

    Etat d’esprit du 30 novembre 2005 : J’avais dit que j’étais au régime ? Ah pardon, je voulais dire que j’avais une angine (que j’aimais ma frangine, que je faisais de la gym...).


     

    L’année 2006 sera mon année ou ne sera pas. J’ai déjà dit ça en 2005, mais personne ne le savait vraiment jusqu’à ce que je m’auto-dénonce ici même. Peu importe, il est temps que cette allégation prenne l’allure d’une vérité ineffable, ce qui ne manquera d’arriver, et ce dès le mois prochain.

    Je préviens d'emblée tous ceusses  (oui, je parle en vieux françois moi) qui seraient amenés à penser que l'année 2006 puisse être autre chose que mon année.
    Or ne dit on pas qu'un homme averti vaut bien une femme avertie ? Non, on ne le dit pas mais on devrait, car c'est là que prend toute son ampleur la notion d'égalité des sexes. Oui monsieur !

    Pour appuyer définitivement mes velléités de réussite du millénaire fois deux plus six, j’ai décidé (de me mettre aux mathématiques ?) de passer tout le mois de décembre à réfléchir (productive, comme je disais) avec la ferme intention de procéder à un renouvellement complet de ma politique de communication.

    En 2006 : fini, donc, l'auto-dérision souriante de vieille fille en goguette ou le féminisme démodé qui franchement parfois confine à la pauvre célibo qui maugrééééééé...

    Place à la nouvelle Fanny.

    Dale Carnegiée de frais, la nouvelle Fanny est toujours aussi créative et de nature passablement équilibrée, bien que farouchement opposée à toute forme de proverbes (comme il est indiqué dans sa page « à propos » car il est toujours bon de procéder à des rappels marketing).

    Fraîche, délirante et toujours aussi drôle, la nouvelle Fanny est donc beaucoup plus sûre d'elle. C'est bien simple, la nouvelle Fanny est une fraîcheur atomique, une grande rigolote des océans, une zbabinette de sa race capable de vous rédiger un poème en langage texto ET en alexandrins toute en procédant à la refonte éditoriale de tous vos outils de communication (sauf la matraque, qui est un outil de communication dont le message se suffit à lui-même).

    La preuve par l’exemple : Avec Dale Carnegie Training, la nouvelle Fanny a développé fin 2005 un « enthousiasme » à l’épreuve des balles, associé à une « détermination » et une « assurance en soi » tout à fait « communicative » de son « leadership » récent (capable de placer en une seule phrase les 5 termes clés de votre communication tout en passant son message (la nouvelle Fanny a vraiment un talent fou !)).

    Etonnant non ?

    La nouvelle Fanny vous souhaite en avance un millésime 2006 parfaitement décolleté et rond du bout (la mode du pointu est éculée, je suis résolument passée aux chaussures à bout rond malgré l’impression lancinante qu’on m’avait coupé les doigts de pieds).