Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

C'est le fanart absolu

Fanart : kesseussé ?

La coutume veut que lorsqu'on aime beaucoup beaucoup quelque chose ou quelqu'un ou encore quelque part, on lui dédie une œuvre artistique.

 

Œuvre artistique : Kesseussé ?  

L'art est un concept abscons exigeant de la part de son public une ouverture d'esprit à la limite ultime du tolérable, ou pas. C'est à dire que l'art ne peut être jugé. L'art est par essence subjectif. Ainsi, lorsque l'artiste considère son ouvrage comme une création indivisible  génialisante de l'ordre du divin (inspiration), d'aucuns pourraient y voir une méphitique nuisance au bon goût et au respect de l'harmonie universelle, voire une grosse merde (conspiration).

Si vous souhaitez éviter les ennuis, dites "oh c'est … très … personnel …" (transpiration).  

Le fanart est généralement une œuvre graphique, mais dans mon univers impie pis pitoyable (Dallas, rap remix by DJ Fannaille), il arrive que le fanart soit littéraire, comme c'est le cas ici. Et je m'incline bien bas devant Cortol (cochonne va).  

Vieux motard que Jamy

* où le travail de commande rime avec gratuité et amour platonique... c'est pas sorcier merde !*

 

Si un jour, tu zones, errant, ne sachant pas quoi faire

Viens donc traîner tes guêtres dans un endroit d’Enfer

Si je te parle djeunz, c’est pour te mystifier,

Et dans cette Blogosphère, bien vivant, te happer,  

De toutes les légendes, qui couvent ce fourbi,

Il y en a quelques-unes qui valent deux, trois Rubis

Une particulièrement te tiendra (v)en haleine

La rime pachydermique pour le coup est bien vaine… 

Mais de qui parle t on ? Serait ce d’un fameux Blog ?

(Tiens ça me fais bien chier, j’peux pas les lire aux gogues)

Un fond noir de jais, une bannière en Paint

Des notes où la poîlade ferait rougir une sainte ? 

Voici venu le temps, des rires et Deschamps

De te dire simplement qui Elle est à présent

Et si tu lui propose une (Marcel De)ssailly

Je rêve de voir la tête de Fanny Berrebi ! 

Je vais te raconter, ce jour où la mignonne,

Pensait qu’elle ressemblait à une lapine bretonne,

On en parle à la télé (Ok c’n’est qu’une chronique)

Et la voilà partie dans une colère homérique, 

Sur mon blog utérin, si tu sais où aller

Tu auras la primeur de la voir bottée,

(Si tu es une adepte du talon fin et haut

C’est avec plaisir que j’attends tes photos) 

La voilà bien fini mon ode à Berrebi

Il me reste une seule chose, avant que je n’oubli

Va faire un tour par-là, et tu sauras quoi faire,

Elle t’y accueillera d’un Bienvenue mon frère.

 

 (enfin, je crois peut être que je m’avance, mais bon, qui ne tente rien se retrouve sous un pont…)

Pour ceux qui s'attendait à un texte érotofesse, sachez que sur demande, on sait faire... La rubrique se nomme "les poèmes puérils" alors venez pas faire chier avec des rimes en Ukh !

 

Et j'y dis un gros MARCI. C'était tellement beau que j'ai mouillé la culotte (Opération "faire péter les stats pour Noël").

Mais je ne veux pas perdre mon public, c'est pourquoi je choisis mes mots avec soin et retrouve la flamme ardente de mon entregent et vous livre, abandonnée, le frisson passioné par et pour lequel il est méchamment probable qu'au crépuscule tombant, oisive, je pratique l'onanisme dans la déréliction feutrée de ma chambrette moite (et là je tire mon chapeau bien bas à ceux qui auront tapé "femme oisive pratiquant l'onanisme dans la déréliction feutrée de sa chambrette moite" sur google). Un gros merci au dictionnaire des synonymes de Word sans lequel mon existence se résumerait à "trop je kiffe sa race".

Commentaires

  • J'avais pas compris qu'il fallait être pourave...
    'tin la burne que je suis...

  • Mah nan, faut faire une ode à un objet pourri. Bon ben c'est bon, t'as bon ...

  • Oh mais je t'avais pas dit, mon chausse-pieds c'était une métaphore hein.
    Evidemment je parlais de toi ma Fanny.
    (Je veux tu dis tu me aimes comme Cortol)

  • JE T'AIME KIR

  • à force de s'aimer on va faire des petits...

    a force de semer aussi...

  • euh...
    c'était pour rafraîchir les commentaires sur cette note au demeurant... très... mine antipersonnel du 2nd floor... 'oyez... c'est c'que je ressens en tous cas.

    alors pour le fanart, je PENSE pouvoir faire mieux. si si. avec ou sans chichis d'ailleurs. je peux, c'est tout. même sur commande ou ça comme, à l'arrache.

    'fin... pour ce qui est de commander, c'est moi l'aîné dans la famille. alors je passe d'abord, j'observe (tiens, d'où vient cette commande?), je scrute, je clique, je fouille les comm's, je change de souris et JE dis oui, mouiiche, ou rien.

    'tenveeeeeeeeeuuux ?
    j'en ai! pour toi, j'en ai. là d'acc. dacc'o'd'acc. mêm'pas l'trac.
    sans majuscules (ou presque pas), signé tiniak et pi vala.

Les commentaires sont fermés.