Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le good m'habite

Fut un temps, celui où une cheville faisait tourner la tête d'un gentilhomme au point qu'il tuât son rival d'un coup d'épée dans le plexus. Un temps où s'entendre dire "Madame vous êtes bonne" était signe d'une âme gentille et prompte au pardon.

Tandis que, et vous me direz si je me trompe, hein, l'(inén)arab(l)e gentilhomme qui me siffla "t'y bonne" entre Belleville et Goncourt, je doute qu'il évoqua mon âme en cet instant.

 

Aujourd'hui, les rivaux et les rivales, on ne les transperce plus, fini ce temps là. On les pourrit sur son wall facebook à coups de double sens d'une subtilité douteuse. Ex : "j'aime pas trop trop que des pigeons sales viennent se poser sur mon nuage"

Le fait est, les temps ont changé, on ne dit plus "je suis bonne" sous peine de passer pour une PPPP : pute perverse polymorphe prétentieuse.

Et pourtant il est si bon de cultiver le bon.

Le good, donc, comme il est indiqué dans mon titre dont le sens ne vous aura pas échappé j'aime le good, le good est dans mon body, j'ai le pardon prompt et l'oeil bienveillant du fennec assoiffé (quoi ? incohérence ? ou ça ?). I feel good ...

 

Et le good me le rend bien.

En ces temps modernes ou l'humain cultive le bien-être personnel, le développement et l'épanouissement du soi, on dit aux femmes qu'il est pas good de se passer de sexualité sous pretexte qu'aucun individu ne souhaite présentement s'atteler à la tâche.

Et quand je dis la tâche, je pèse mes mots bien sûr.

C'est pour cela qu'on a inventé : LE DILDIER.


Le Dildier est un meilleur ami de la famille des Sextoys.

Pas jaloux pour deux sousous, le dildier ne vous demandera jamais rien sinon changer ses piles, il ne vous trompera pas, ou alors c'est que vous l'aurez mal rangé, ce qui en soi n'est pas très différent d'un homme, vous me direz, à cela près que vous n'avez pas besoin de pardonner à un Dildier, il suffit de bien le désinfecter.

 

Le Dildier ne se tournera pas pour s'endormir après le coït, mais il peut réintégrer sa boite après usage, si vous le souhaitez.

Bref, le Dildier est une bonne affaire.

Et pour faire de bonnes affaires avec de bons Dildier ça se passe chez SexyAvenue

Je vous invite donc à revendiquer votre modernité en intégrant la page facebook de Sexy Avenue qui compte déjà plus de 100 fan(ny)s

Ainsi, vous pourrez vous aussi étonner votre papa en faisant apparaître sur votre profil l'information suivante : "Machine est maintenant fan de Vibros".

 

C'est beau, les temps modernes...

Article sponsorisé (on dirait pas hein !)

Commentaires

  • On reconnait le style et bien sûr on adore!

  • Merci Kola !

    J'essaie, j'essaie ...

  • ils t'ont offert un nouveau Dildier???

  • non ! je ne ferais jamais d'infidélité à mon dildier sauf avec mon da(l)m(at)ien.

  • Oh my gode, merci pour l'info, l'avait raison, le titi, vous êtes trop bonne.

  • Il paraît !

Les commentaires sont fermés.