Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Gleeden, pomme pas nette ou pomme d'happy ?

Nous vous proposions il y a peu, 5 méthodes infaillibles pour tromper son conjoint en toute tranquilité, parmi lesquelles "Faites du cybersex" figurait en mauvaise place. Dernière et 5ème technique de la liste, nous avons toujours trouvé extrêmement compliqué de tromper son conjoint grâce aux vertus de l'internet mondial.

Couvrir ses traces demande aujourd'hui une formation certifiée à Scotland Yard tandis que surveiller son conjoint est devenu aussi facile que le suicide par ingestion de concombre frelaté.

Ainsi chaque femme,  en bon agent du cagibi sait-elle démasquer les fourberies de sa crapule sans scrupule.

Mais les temps ont changé et maintenant ce sont les femmes qui trompent. Or amusez vous à démasquer une femme infidèle si elle décide de ne pas vous le révéler. je vous mets au défi.

Ceci étant dit nous ne sommes pas ici pour réfléchir sur les vertus de l'internet pour tromper son conjoint mais bel et bien pour réfléchir sur les vertus de tromper son conjoint pour sauver son couple.

 

Teddy Truchot, fondateur de www.gleeden.com, un site de rencontres extra conjugales nous tient à peu près ce langage :

« Gleeden permet aux femmes mariées de s’accorder une bulle d’oxygène. On peut être mariée, plutôt heureuse en ménage, et pour autant souhaiter pimenter sa vie le temps d’un chat, d’un dîner au restaurant ou d’un week-end ! »

 

Pimenter sa vie ... Quelle heureuse expression !

A vrai dire, peut-être que si je m'appelais madame Teddy Truchot je serai inscrite sur Gleeden.

Vous me direz, du POB au Teddy Bear il n'y a qu'un pas que seuls ceux qui savent ce que signifie POB pourront comprendre.

Un pas que je n'ai pas l'intention de franchir. Notez, je ne dis pas Fontaine et Bataille, je dis juste que je n'en ai pas l'intention.

L'intention, c'était avant.

Cette toute petite chose qui différenciait l'homme du salaud sans coeur. Il était très important de préciser, lorsque vous parliez de votre infidélité, que vous n'en aviez pas l'intention.

 

"C'est arrivé comme ça chérie"

Les femmes, dans leur extrême fourberie, ont marketé la tromperie autrement, dans la transparence sociale 2.0 :

- Chéri, j'ai fait ça parce que je suis heureuse avec toi

- tu te foutrais pas un peu de ma gueule non ? si ? non ?

- Non c'était pour sauver notre couple !

- Je croyais que t'étais heureuse...

- T'façon tu me comprends pas !

 

Les femmes sont trop fortes, qu'on se le dise.

 

Pour ma part, je suis inapte à donner un avis perso, car bien trop sujette à une guerre intestine entre la liberté de penser acquise par mon espèce autour des années 70, mon intime conviction philosophique, ma judéo-chrétienté intrinsèque, mon sens de l'humour et mon cerveau reptilien.

Je m'en vais vous donner tous mes points de vue et vous en ferez ce que vous voulez.

 

L'avis de la liberté de penser acquise par mon espèce autour des années 70 : L'infidélité est une possibilité qui existe de toute façon, autant la prendre en compte. L'amour qui existe entre deux personnes, deux âmes, n'a rien à voir avec ou c'est qu'on trempe son biscuit.

C'est comme l'homosexualité, nous pouvons tous l'être, et pour autant rester "hétérosentimental", aimer est un sentiment, cela n'a rien de physique.

 

L'avis de mon intime conviction philosophique : C'est la fidélité qui est impossible. Presque autant que l'amour est une illusion. N'étaient plus heureux les personnes qui se mariaient pour être mariés et construisaient une famille en partageant un intérêt commun ? On a décidé de se marier par amour, acceptons de se quitter par manque d'amour ? De goûter d'autres chaires pour préserver cet amour ? De ne pas forcément s'aimer, juste de s'entendre. Faisons un choix et au moins soyons honnête.

 

L'avis de ma Judéochrétienté intrinsèque : N'importe quooouuuuaaaaaa !!!! Seule une personne n'étant pas apte à être fidèle peut y trouver des vertus, il existe des centaines de méthodes pour sauver son couple, en tête (et éventuellement en queue) il y a communiquer et la plus commune, niquer.

 

L'avis de mon sens de l'humour : Admettons, vous êtes en séminaire ou en congrès, il faut chaud, vous partagez avec un(e) collègue un grand moment de révélation professionnelle, vous buvez, votre vie vous lasse, vous vous êtes disputé avec votre con joint, vous vous sentez gros(se), votre collègue vous admire et se jette sur vous en arrachant ses vêtements et en menaçant de dire au patron que vous volez les agrafes de tous les bureaux si vous lui faites pas l'amour maintenant. Admettons.

Maintenant imaginons que vous vous réveilliez un matin, buviez votre café et vous installiez devant votre ordinateur en vous disant "tiens, j'irai bien me chercher un petit casse-croute extra-conjugal moi" ...

Pour peu que vous ajoutiez "et après café clope et un petit caca" et vous êtes bon pour le palmito du pathétique que l'on décernait avant aux femmes de plus de 30 ans qui montrent leur nombril.

 

L'avis de mon cerveau reptilien : touche mes castagnettes et je touche à tes ananas, touche à mon mec et je t'arrache un néné.

 

Dans tous les cas : on ne peut être infidèle qu'à des promesses et non à une personne. Les libertins, par exemple, ne sont pas infidèles, puisque l'exclusivité physique ne semble pas faire partie de leur promesse. Doit-on se promettre fidélité ? C'est peut-être la vraie question...



Article sponsorisé 

Vidéo virale par ebuzzing

Commentaires

  • je suis sans voix.

  • Benjamin : raconte nous tout

  • ah ah ah j'adoore ;);)

    a priori la fidélité est un concept humain, quoique il existe des espèces animales qui le sont aussi apparemment... bref. il y a autant de manières de voir que de gens
    le hic c'est pas vraiment l'infidélité mais plutôt le mensonge effectivement. tout dépend du deal entre les deux personnes du couple au départ. sachant que ce deal peut évoluer...

    se promettre loyauté ouais, fidélité sexuelle, je ne sais pas si c'est possible pour être honnête

    et puis tromper c'est à partir de quand aussi? regarder? discuter? flirter? aller au resto? fantasmer? se confier à?....

  • Tout à fait d'accord Celina, voila d'ailleurs un débat que j'ai oublié d'ouvrir : celui de "quoi c'est tromper ?"

  • ah ah ah j'adore la formulation !!
    Quoi c'est tromper ?

    Nan, parce que où ça commence, tel est le début du problème

    LOOOOL ;);)
    je kiffe ton style ma loutte !!! :)
    hureusement que tu fais partie des gens qui n'ont pas arrêté de blogger!

  • Tu me fais plaisir Celina !! Merci :-)

  • Je rajouterais au moins deux autres raisons qui expliquent l'infidélité féminine, basée sur ma propre expérience:

    -l'ennui. Et oui, on peut en arriver à tromper celui avec lequel on est vaguement censé être parce qu'on s'emmerde avec mais qu'on n'a pas encore le courage de rompre parce que justement, l'ennui procure une certaine sécurité.

    -l'insécurité. Pour peu qu'il y ait une période de doutes, résultant de X ou Y raisons (on s'en fout lesquelles, c'est pas le propos), on peut aussi en arriver à aller voir ailleurs. D'abord pour se tester et puis certaines habitudes s'instaurent gentiment et on en arrive à jongler avec plus ou moins de brio entre le régulier et le caché.

    Qu'on se le dise, ce ne sont pas des excuses mais des explications, nuance (je précise afin qu'on ne me saute pas à la gorge tout de suite).

  • ouep tu as raison
    je pense aussi que désir et sentiment amoureux peuvent être déconnectés.
    apres si il n'y a plus du tout de désir trop longtemps entre deux personnes censée s'aimer : 1 ca trompe et 2 ça rupture, a priori...
    par contre il peut y avoir à l'inverse bcp de désir lgtps pour qqn qu'on n'aimera jamais d'amour :)
    bref, bref... je m'égare...

  • Autant l'insécurité je comprends parfaitement, une femme qui ne se sent pas à l'aide dans une relation peut facilement se laisser séduire ailleurs, autant l'ennui, je crois que c'est voué à l'échec, la tromperie n'est qu'un symptome, autant quitter. Non ?

  • et le pire c qu'on finit en lisant cet article à naviguer sur ce site...et se dire ah ben zut je suis pas mariée!

  • Je vais le dire à Baptiste, c'est tout.

  • "Chéri, tu fais la vaisselle pendant que je vais te tromper ? Je ne rentre pas tard, promis". C'est simple en fait.

    Il y a 1001 raisons du pourquoi du comment. Ce qui est certain, c'est que ça a toujours existé et que ça existera toujours.

  • POB / Teddy Bear : J'ai ri ! Voilà fallait que ce soit dit !

  • Aaah merci Delphine, il fallait que ce soit dit en effet !!

  • On rigole on rigole, mais en effet, la vraie question est celle que tu poses en fin de note: doit on promettre fidélité ? Et là dessus, il ne peut y avoir de généralité, il s'agira nécessairement du choix de chacun.
    Tout est question de choix.

    (et choisir, c'est éliminer, ce qui tombe bien à l'approche de l'épreuve du maillot)

  • C'est la meilleure conclusion possible miss blablabla la counasserie t'aime et tu le lui rends bien ;-)

  • Tout à fait, l'infidélité due à l'ennui n'est qu'un symptôme mais comme je te le disais, quitter quelqu'un c'est aussi faire le pari de se retrouver seule car soyons honnêtes 30secones: le type avec lequel tu trompes ton régulier, n'a pas envie de se caser avec toi, sinon il aurait choisi une nana disponible. Il y a des exceptions à la règle mais dans l'ensemble, c'est surtout une affaire de coucheries.

    Or, à une époque où on n'arrête pas de seriner aux femmes que passée 30ans si elles sont célibataires, elles ont dépassé la date de péremption pour se marier et faire des enfants, même si elles ont une carrière épatante, c'est un choix effrayant.

    Anecdote en la matière: un médecin a dit à ma cousine que toutes les femmes qui enfantaient en ayant dépassé la trentaine avait des enfants atteint de trisomie 21. Le Diaforus en question a de la chance d'être à 1825km, ça m'empêche d'aller lui botter son cul merdeux moi-même.

  • "Or, à une époque où on n'arrête pas de seriner aux femmes que passée 30ans si elles sont célibataires, elles ont dépassé la date de péremption pour se marier et faire des enfants, même si elles ont une carrière épatante, c'est un choix effrayant. "

    Donc si je suis ton raisonnement, tromper, c'est le risque de se retrouver seule pour pas avoir de progéniture sans défaut génétique ? C'est a dire qu'en gros, tu nous dis que "non tromper" n'est pas une histoire d'envie, mais d'une sécu pour perpétuer l'espece ?

    Limite encore + effrayant avec un tel point de vue. Heureusement, ma copine ne veut pas de gosse, moi non plus : du coup, aucun de nous 2 n'entre dans le schema 'putain c trop tard pour tromper, sinon je risque de me retrouver seul et de pas pouvoir féconder" ...

    Freaky :)

  • @Rod je ne pense pas que ne pas vouloir d'enfants soit la solution même s'il faut des gens qui n'en veulent pas sinon la surpopulation est assurée.

    Je dirai que nous devons définir les promesses que nous acceptons de faire et tenter de s'y tenir. Et si erreur il y a chercher la raison. La vraie, la profonde. Et prendre les mesures nécessaire. si on veut quitter on quitte et si on ne veut pas on gère ses scrupules sans blesser son ou sa partenaire de vie.

  • Jolie conclusion Fanny :)

    L'avis de la fille que je suis :
    Je rajouterai juste, qu'en plus de définir la promesse faudrait aussi définir les limites de l'acte d'infidélité en soi. Qu'est ce qui est tromper, qu'est ce qui l'est pas... Long débat!

    L'avis de la professionnelle du web : C'est un super business! Tout ce qui a trait aux pulsions primaires de l'individu ne peut que répondre à un besoin concret sur le marché et Bingo! Remember le minitel...

  • Selma je partage ton avis de professionnelle et libérale comme je suis je ne peux qu'affirmer qu'on doit pouvoir vendre tout ce qui est vendable. C'est l'acheteur qui définit les limites de sa moralité. Le vendeur s'il est confortable avec ce qu'il vend alors "c'est la vie"

  • Tromper son conjoint pour sauver son couple, hum, intéressant.. c'est un peu comme détourner des fonds pour éviter aux gens de faire n'importe quoi avec tout cet argent.. ou coloniser les pays moins développés pour leur inculquer les bases du savoir vivre.. ou faire en sorte que les pauvres restent pauvres pour leur éviter de devenir des enfants gâtés qui ont tout et n'apprécient rien.
    Bref, c'est faire un truc pas bien (qu'on n'aimerait pas qu'on nous fasse) en se donnant des bonnes raisons de le faire, tout ça pour avoir bonne conscience... non ?
    Enfin bon, je ne sais pas si tout cela est du second degré - mais si ce n'est pas le cas, nous sommes bien mal barrés.. ouais, bien mal barrés.

  • Un vrai plaisir, cette lecture! Je decouvre et me delecte apres avoir ete choque par tes propos chez Marion.

    En plus rien a redire sur le fond, je suis d'accord avec toi. La tromperie c'est seulement s'il y a trahison.
    Comme je dis toujours, si tu vex aller voir ailleurs, soit tu en parles et l'autre est OK, soit tu prends tes couilles (ou tetons) en main et tu met fin au couple. Ou alors tu acceptes de vivre dans la frustration. Mais tu ne trahis pas la confiance que l'autre a mise en toi. Jamais.

  • Merci beaucoup Gentil Salaud. Je comprends que mes propos chez Marion puissent choquer, j'ai des vies antérieures liées à la défense des enfants, et si j'avais pas ce problème énorme tu sais de devoir payer des trucs, je serai bénévole dans une association pour défendre les enfants. Enfants forever.

  • Moi je dis que la fidélité, doit etre rangée au meme titre que l’égalité, la fraternité, et sexualité. Pardon je m'égare mais... Perso je trouve ca un peu malsain comme délire ce site.
    C'est soit tu trompes et tu n'es ni honnete avec toi, ni avec ton partenaire.
    Soit tu es dans une relation libre et pas besoin de te cacher.

    Bref je m'en vais de ce pas créer une fanpage La fidélité aux blog moi j'ai choisi: ce sera coucherpourreussir.com

  • Et la gleeden d'or serait pas un peu pourrite par hasard?

  • C'est un de ces fameux sujets ou chacun a son avis et voit les choses à sa manière, ce qui fait que ceux qui trompent peuvent l'assumer, ou pas, et ceux qui ne trompent pas jugent ceux qui trompent jusqu'au jour ou ils trompent aussi et se sentent un peu cons.
    Sans oublier les trompeurs occasionnels, ceux qui l'ont fait "par accident" par exemple (oui oui, ça PEUT arriver !)
    Moi j'ai pas d'avis, j'ai pas encore assez vécu pour en avoir un prédéfini, et je préfère me laisser la possibilité de voir les choses différemment en fonction des situations dans lesquelles je me trouve.
    Voila.
    (Je voulais finir par un truc mieux que "Voila" mais franchement j'ai pas trouvé !)

  • Bonjour,

    Je me suis inscrite sur ce site et en moins de trois jours, j’étais submerge de demande de chat, de messages privé, …
    J’ai donc décidé d’adapter mon profil en étant un peu plus restrictive sur mes choix. Certains hommes présents sur le site ne savent pas lire, car bien qu’ayant spécifié que je ne voulais pas chatter, certains ont continué.
    Là où je suis fâchée contre le site, c’est qu’ils m’ont simplement, sans aucun avis éjecté (compte bloqué). J’ai bien tenté de me mettre en contact avec eux, mais la seule réponse que j’ai reçue, c’est qu’ils ont élevé leur niveau de sécurité et que je ne sais plus me connecter depuis mon pays (Belgique). Renseignements pris auprès d’amies (également en Belgique), m’a montré que cette excuse est BIDON !

    Kris

  • Comment vous dire à quel point je m'en fous ?

Les commentaires sont fermés.