Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Mii, myself and I

    4d921fd9.jpgJe te vois venir, petit lecteur de derrière les branchages. J'entends d'ici la complainte qui sourd au tréfonds "encore elle va nous parler d'elle !".

    Alors je vais te répondre très simplement en 3 points sans frais :

    1 : Gnothi seauton qui ne signifie pas "les gnocchis c'est au thon" mais "Connais toi toi même". On n'est jamais mieux servi qu'en classe business. Je te ferais dire.

    2 : Même pas vrai puisque je vais causer voiture et motorisation espagnole et tu ne le sais pas mais c'est ibère dur pour moi

    3 : D'égo et des couleurs on ne discute pas, tu devrais le savoir.

     

    Le fait est que j'ai eu la chance de tester à nouveau les vertus intrinsèches de mon statut de blogueuse influctuante en découvrant la nouvelle Seat Mii.

    ET OUI ! Dit-elle sur le ton d'un bateleur qui fait sa première foire à la saucisse, après Ibiza, Arosa, Alhambra et Léon (cherchez l'intrus), Seat a décidé de miiser à nouveau sur la miini voiture pour filles citadines en créant la Mii.

    Au programme, tasting chez Merci et testing de la Mii, et au miilieu : expo Tim Burton et virée au SPA avec des amiies.

    On dit m(erc)ii !

    Lire la suite