Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

écharpe

  • P(r)endre un enfant par la main

    Capture d’écran 2013-03-12 à 15.33.43.png

    Mes chers amis, parlons portage

    Quant à toi, nullipare, rassure toi, je ne suis pas en train de t'insulter comme quoi tu sais pas utiliser correctement un ovaire, nullipare ça veut dire que ton système reproductif, tout entrainé qu'il fut, n'a encore jamais participé à une compétition officielle, tu vois.

    Bref, à moins que tu ne sois farouchement opposé à toute forme de reproduction, je te conseille aussi de lire ceci, car un jour, il se peut que tu sois toi même encombré d'une de ces petites choses qui prend toute la place dans les mains.

    Et toi aussi, ce jour là tu auras envie d'aller faire des courses. Et quand je dis envie je signifie besoin primaire comme manger, s'essuyer les fesses aux toilettes et ce genre de détails. Il va donc te falloir transporter bébé.

    Et pour cela il existe deux méthodes essentielles : celle qui roule, et celle qui porte.

    Non non, ne commence pas à réfléchir, il te faudra les deux.

    Aujourd'hui nous allons partir du postulat complètement osé voulant qu'une fois achevée la réflexion concernant la poussette tu n'es pas devenu trichotillomane éventreur de chiots et parler uniquement de la seconde méthode : celle qui porte.

    Oh oui, nous allons parler portage de bébé, le mot est laché, le statut de blogueuse maman se dessine emportant avec lui des images de soirées champagnisées et charriant sur le retour des jouets gratuits et des paniers de coucouches (des coucouches paniers donc).

    Lire la suite