Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cette note sera updatée au fur et à mesure que les souvenirs me

  • Veni, vidi, vici (je suis venue, je suis vidée, vivement la prochaine fois ?)

    Introducon

     

    J'ai donc participé à cette opération incroyable que l'on peut assimiler tantôt au loft, tantôt au terrible "On achève bien les chevaux" rapport au côté challenge, tel que me l'a expliqué un vieil italien rencontré dans la rue (absolument fascinant).

     

    Voici donc, dans une note ultra longue, un résumé de ce que j'y ai vécu et survécu.

     

     

    VENDREDI MINUIT

    On achève bien les cheveux

     

    Entrée dans la maison, on nous distribue illico tout un tas d'accessoires destinés à camoufler nos tronches de cakes nous grimer pour rigoler un peu plus. Après portage de deux perruques différentes pendant les 4 premières heures,  1557692963.jpg 

    460912883.jpg

     

    il fut avéré que l'utilisation des oreilles de lapin comme serre-tête était une action de première nécessité. 639160643.jpg


     

     

     

     

     

     

    Mon histoire d'amour

     

    Heure + 1 après l'entrée dans la maison du lapin. J'erre dans les couloirs en quête d'une consolation à la contigüité du lieu qui attise ma claustrophobie. Je croise un regard, tout doux, un regard qui semble me dire "moi je peux t'aider". Je m'approche et là je fonds. On a passé la nuit à s'embrasser et il n'a plus quitté mes bras durant les 35 heures, c'est un peu le 29ème gagnant et chacun s'accorde à dire que lui et moi formons un couple adorable (de lapin (ça … c'est fait)).


     

    1808265901.jpg

     Pinou et moi après nos noces de carton (35h d'amour)

     

     

    Samedi matin

     

    Atelier "match d'impro" avec Pierre et Alfred, totalement craquants (les deux) qui ont tout de suite repéré mes incroyables capacité d'actrice de kung fu.

     

    Atelier "fleur de carotte" dont je garde le même souvenir que le cours que je suis pendant que je vous parle, autrement dit une voix d'homme en fond qui fait blablablablabla et moi qui me concentre sur autre chose tout en retenant l'envie de lui demander de se taire.

     

     

    Samedi après-midi : Des seins animés (ou comment je suis faite violer par une masseuse)

     

    Au programme du samedi : maquillage, manucures, soins du visage, massages … faute de bien achever les chevaux, on s'occupe bien des lapins chez Passage Piéton. C'est ainsi que je me retrouvai en compagnie de mon coup de coeur, mon double, mon jumeau, mon chouchou, ma fée :

     

    1453841181.jpg

    On l'appelle la fée la pine

     

    entre les mains expertes d'une orientale très très passionnée par son métier, recouverte d'une substance huileuse qui "ne tâche pas les vêtements" mais te donne l'allure d'une frite en goguette.

    Le massage en lui-même fut déjà une sorte d'épreuve de force, entre les guilis, la sensibilité graisseuse, les tocs et autres phobies, j'étais déjà pas fort bien, mais quand la dame a commencé à me palper les nénés avec la sensualité d'une théière en fonte, j'étais aussi tendue de le string en papier qu'elle m'avait enjoint d'enfiler avant la séance de tripotage. Et c'est qu'elle insistait, la bougresse. Vas-y que je te plotte et te replotte et fais fi de tes poings serrés, tes jointures blanches et tes dents qui grincent. Mes tétons sont devenus sa pate à tarte et voila qu'elle s'en donnait à cœur joie tandis que je me demandais si c'était la tradition en matière de massage. Ce n'est que lorsqu'elle m'a écrasé sa poitrine sur le visage que je lui ai retourné un coup de tête avant de m'en aller, digne dans mon string en papier, retrouver ma fée qui lui, avait passé un bon moment avec Bernarda, sa masseuse muette.

     

    Episode qui s'est terminé en chantant gaiement la pub végétaline dans le taxi du retour. Parce qu'on se laisse pas facilement achever par chez nous.

     

     

    Blog poker tour

     

    A peine remise de mon passage pas sage au massage, me voila assise à une table de poker, devant un croupier taquin, en compagnie de pleins de gens et notamment une finale entre l'excellente Azzed, championne de poker des communes358012902.jpg. 1262531645.jpg

    --> trop fooooorte

    et l'incroyable MH  qui cache sous des allures de débutante-rien-à-foutriste une championne du WSOP.

     

     

     

     

     

    Samedi 21h30

    Dîner en compagnie d'Amélimélo

    603149532.2.jpg
     Mon coup de coeur à la voix de braise ...
     

    Léna

    1409295102.jpg
    La lapine blonde 

     

    Tarik

    346940520.jpg
    Les yeux rieurs de Tarik

     

    Julio, qui a vraisemblablement fini par se prendre pour un lapin...


    674701761.jpg

    qui pose ici avec Cyrille, danseur de tecktonic vraiment impressionnant.

     

     

     

     

     

     

    Le galant Raphael Gilmas et ses lunettes.

    1547797947.jpg
    En pleine parodie de la petite fille aux amulettes 

     

     

     Et à ma gauche, un autre coup de cœur, l'adorable Thibaut, cousin officiel de notre Marlène nationale : 200532978.jpg

     

     

     

     

     

    Bouh ze suis fatiguééééééééé

     

    786859908.jpg

     

    Au programme, salades en tous genres et interview abandonnée en cours de route par Thien  qui a préféré fuir devant mes assauts de fatigue verbale. 

     

     

     

     

     

    Interlude voiciste

    Nous avons reçu la visite de Loana, qui pour ma part ne m'a marquée que par sa capacité à s'enfermer dans les water pendant 20 minutes avec son attachée de presse pour se "remettre du gloss" et ce toutes les 20 minutes, qui se fait houspiller en sortant par une blogueuse périmée du périnée (je tiens 35h sans dormir et même pas 20mn sans pisser … ouh la honte) et qui lui répond tout naturellement "ben oui mais moi je suis une people-star". Inutile de préciser que si c'était pas l'envie de soulager son organe pissoire, la blogueuse sus-dite lui en aurait fait part des vertes et des pas mûres sur son idée de la pipipole star.

     

    Tout ça pour finir à tituber vaguement jusqu'à son attachée de presse qui rend au caniveau ce qui appartient à son estomac.

    Je n'en reste pas moins fière de lui avoir personnellement fourni de quoi hydrater les lentilles qui lui donnent ce ragard si particulier.

    J'ai écrit ragard ?

    En effet, maintenant trouvez la bonne réponse et gagnez une nuit avec mon pied gauche :

     

    -                                     - C'est bel et bien une coquille et je pense sincèrement que Loana a un regard particulier.

                    - Ce n'est pas une coquille mais une figure de style utilisant à la fois le terme regard, hagard et ringard. Ce qui exprime, outre les substances illicites, toute la richesse intérieure de Loana qui est une personne très spiritueuse, finalement.

    -                                     - C'est une coquille involontaire, rattrapée par une explication sémantique alambiquée.

     

    751998440.jpgMerci tout de même à Laurent, digne représentant de la marque, que l'on pourrait aussi décrire par "une pile avec une houpette".

     

    40088826.jpg

     

     

     

     

    Et Sébastien  sans qui mon passage à la postérité serait passé inaperçu :

     

    1924236913.jpg

    398243961.jpg

     

     

     la bonne, la brute et l'assistante ...

     

     

     

      

    928101737.jpgA part ça, j'ai écouté avec attention une très intéressante analyse des blogs par Sandrine  qui pose avec Damien et sa chevelure qui n'a rien à envier à celle du très sympathique Nael449527741.jpg

     

     

     ici en train de causer avec la fameuse MH Bruel, Sardine et Morgane, qui semble hypnotisée (euh …).

     

     

    Episode : "je suis ta tante"

    Sinon aujourd'hui je vais très bien, j'ai eu mon neveu au téléphone. Après quoi, ma soeur m'a dit que c'était pas sympa de traumatiser un môme de 4 ans en imitant Dark Vador.

     

    Conclusion intestinale

     

    Il n'en reste pas moins que j'ai passé un excellent moment en compagnie de tous ces gens, que j'ai découvert et re-découvert des gens, tels que Miss Blablabla, avec qui j'ai retrouvé nos vieux rapports de coolitude et de sympathie (C'est que nous avons notre petit historique en matière de connassité féminine) et certainement la plus jolie fille de la maison.

    1653240379.jpg

     Ici en compagnie d'Eric Litzler, regardant l'incroyable Mandragore transformer Romain Libeau en canapé de salon.

     

     

    Il y avait aussi :

     

    Benjamin et Anne-Laure

     

    911868381.jpg

    801048112.jpgle deuxième vrai couple de la maison après Pinou et moi.

     Marion1513390815.jpg

     

     

     

     

     

     

     

    709531470.jpgGéraldine  qui nous a offert une représentation de Pôle dance inimitable

    The Célinette  qui m'a fait bien rigoler avec sa note du jour1462267010.jpg

     

     

     

     

     

     

    1127527175.jpgStan et Dam, qui sont un peu les Fontaine et Bataille de la blogosphère1176779907.jpg

     

    Ainsi que Victor Tiblond.452555414.jpg

     

     

     

      

     

     

    Je remercie tous ces gens ainsi que Vincent, Fred, Marlène, Guillemette … et tous ceux qui ont fait de mon week-end une pure folie décadente.

     

    343927863.jpg