Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

gagner des chaussures

  • Escarpins le bitume

    Le titre de cette note ne signifie pas : "as-tu bien repeins le bitume ?" en auvergnat.

     

    blason_def.jpg

    081028_547x375-carresdoffres_03.jpg

    Il s'agit en fait du premier Championnat National de Course en escarpins à Paris.

    Organisé par Sarenza, fournisseur online de drogue-à-fille.

    La compétition aura lieu le vendredi 21 novembre à 20h (ds un lieu encore tenu secret – Paris centre) 32 équipes composées de 3 filles s'affronteront dans un périlleux relais 3 x 50 mètres.

    Hauteur de talon, 8 centimètres minimum !


    L'équipe gagnante remportera 3000 euros de chaussures.

    (ou personne ne s'aperçoit que j'ai honteusement copié/collé mon argu sur celui d'Amelimelo, qui me pompe toute mon énergie créatrice à coups de lol sauvages, m'obigeant, épuisée, le soir, à lui piquer ses notes à cause que j'ai passé la journée à me faire saigner du cerveau pour la faire rire).

    (Passons)

    J'ai moi-même refusé très poliment de participer à cette course en tenant à peu près ce langage : "Courir en escarpins ?!!! Et pourquoi pas je mets un string et je me jette dans la boue pour faire du catch ?!! hein ?!!"

    Poliment, donc.

    Ce qui est sûr c'est que de me jeter dans la boue, j'ai pas besoin, on m'y traîne. Mon seul pouvoir sur le sujet reste de refuser d'enfiler le string et donc d'entrer dans la bataille (c'est mon fil ma bataiiillle).

    Pourquoi faire ? Prouver aux gens que je ne suis pas ... pas quoi au fait ? J'ai une chance folle, je ne sais jamais ce qu'on dit sur moi. Partant du postulat scientifique exposant les faits tels que suit : si un arbre tombe et qu'il n'y a personne pour l'entendre alors il ne fait pas de bruit : ce que je n'entends pas n'existe pas.

    Pas compliqué.

    A moins que par une conjoncture aventureuse, une personne intentionnée (le bien et le mal étant des notions particulièrement sujettes à caution, elle sera donc uniquement intentionnée) ne vienne m'avertir des bruits courant sur ma personne, au détour d'un brunch, dans le style "ah tiens, je vais faire quoi cet aprèm ? Ah oui je sais je vais aller cafter des trucs à Fanny c'est un bon programme ça !".

    BREF ! Tout ça pour dire que le contrôle sur son image, faut oublier. D'autant plus lorsque comme moi, vous faites un peu tout ce qui est en votre pouvoir pour qu'on voie ce qu'on voit, qu'on entende ce qu'on entend et qu'on a raison de penser ce qu'on pense.

    Tout ça pour dire que courir en escarpin ne serait, dans le fond, que la gradation ultime dans la quête de la force selon un principe, lui aussi scientifique voulant que :

    1 : le ridicule ne tue pas

    2 : ce qui ne me tue pas me rend plus forte

    3 : le ridicule me rend plus forte

    (au moins des mollets)

     

    Alors pourquoi n'y participe-je pas ?

    Parce que je suis sûre de perdre et ça, c'est JUSTE pas possible (spéciale dédicasse à mes AMis d'AMours AMélie et AMine).

     

    ridicule.jpg
    Le ridicule : la preuve en image