Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pierre philosophale

  • Sérum 7 et moi (en fin de compte)

     

    filleHeader.jpg

     

    mais.jpg

     

     

     

     

     

     

    serum 7.jpg

     

     

     

     

     

     

     

    Pourquoi j'ai finalement testé Sérum 7 ?

    Parce que j'ai la peau d'un crocodile sidaïque l'équipe organisatrice, alertée par une note faisant l'apologie du steack, a décidé de me démontrer qu'en vrai, Sérum, c'est super bon pour dans mon corps et sur ma peau, et que si j'en ai pas besoin, ben après l'avoir utilisé j'en aurais encore moins besoin.

     

    C'est tentant, faut reconnaître.

     

    Alors j'ai utilisé.

    Consciencieusement, religieusement, à l'heure de se laver les dents, observai-je pendant quelques jours le même rituel :

    yeux.jpg

     

    1 : lavage de l'épiderme à l'eau de source de robinet-les-bains

    2 : application de la crème "contour de l'oeil" sur le contour de l'oeil en observant de fréquents allers-retours à l'intérieur de l'oeil (comme quoi c'est pas parce que c'est écrit que c'est facile hein)

     

     

    serumb.jpg

     

    3 : application du sérum de beauté.

    crème.jpg

     

    4 : application de la crème de nuit la nuit et de jour le jour (là aussi on s'aperçoit que quand c'est écrit sur la boite, c'est tout de même bien pratique).

    5 : si crème de jour, s'habiller, appliquer son maquillage spécial "ni-pute-ni-fille-qui-travaille-dans-les-RP-ni-soumise"et se rendre à son emploi

    6 : si crème de nuit, se coucher en espérant que ça ne fasse pas comme ta crème précédente, celle que le lendemain matin, ton oreiller on aurait dit une mer de gratin dauphinois.

     

    Une fois ce rituel observé. Ta tête tu.

    Ta tête tu quoi ?

    Ta tête tu observes (faut suivre un peu)

    Et là : le miracle !

    Déjà que j'avais pas de ridule de rigoulade ni de du lion ni rien qui fripouille sur les commissures, mais alors là, j'ai encore moins que rien. Genre "tu me donnes quel âge ?" "euh ... je sais pas ... pour moi t'es pas encore née"... hi hi hi

     

    Demain : la preuve en image !