Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

que le dieu de la google request soit avec moi

  • Aujourd'huiiii j'ai rencontrééé l'homme de ma viiie

    C'est officiel : je suis devenue une trentenaire célibataire de genre fille, ce qui implique tout un tas de chose dont "chieuse" et "biologiquement perturbée" sont proscrits par le droit immuable que je m'octroie en tant que locataire à titre gracieux de ces pages.

    Fait-ce de moi la tenancière de cette entité particulièrement prolixe que l'on nomme un "blog de fille" ?

    Plutôt mourir.

    Ou plutôt pas. Non, parce que bon, je voudrais pas vous dévoiler des trucs sur ma vie privée tout ça mais il y a des évènements vachement sympa qui m'attendent en septembre et j'ai pas tellement tellement envie de mourir, là, maintenant, surtout que ça doit faire un peu mal et tout et comme en ce moment je suis bronzée ET blonde et qu'en plus j'ai les ongles longs, sur lesquels j'ai mis (vous n'allez pas le croire) LE ROUGE NOIR DE CHANEL (siiii !), j'ai bon espoir que le prince charmant ait revu à la hausse ses exigences pondérales …  Enfin tout ça pour dire que MOI, un blog de filles ?!! Ha ha et pourquoi pas un journal intime non plus ?

     

    C'est donc pour vous épargner par le menu les soliloques pathéticocasses de la fille qui est obligée de se faire l'amour toute seule une fois sur deux (faut savoir dire la vérité parfois), voire de payer le resto à ce qui n'apparaît pas tout à fait comme son ami, ni son petit ami (quoique son gros ami … enfin bref) au mépris des règles élémentaires de la bienséance dictées par sa psychorigidité intrinsèque (célibataire de trente ans, je précise), que j'ai eu une idée brillante, intitulée :

    Ze shiny idea of moi destinée à vous épargner par le menu les soliloques pathéticocasses de la fille qui est obligée de se faire l'amour toute seule une fois sur deux (faut savoir dire la vérité parfois), voire de payer le resto à ce qui n'apparaît pas tout à fait comme son ami, ni son petit ami (quoique son gros ami … enfin bref) au mépris des règles élémentaires de la bienséance dictées par sa psychorigidité intrinsèque (célibataire de trente ans, je précise).

     

    (oui, je sais, mais ne me dites pas trop que je suis douée : trouver des titres chocs, c'est mon métier)

     

    Je me suis inventé un petit ami.

    Hein ?

    Assez oui !

    (réponse multifonction destinée à répliquer par la positive à toutes sortes de réactions pouvant aller de : "Nan mais t'es pas folle ?!" à "Tu es géniale, un trésor de créativité, tu mérites le prix Nobel" en passant par "ça doit être douloureux à force, tous ces trucs dans ta tête …"

    Alors pour le teaser : il est brun, il est grand, il venait d'avoir 18 ans, il triche avec mon coeur, il joue avec ma vie, il n'est pas DJ de karaoké, mais Coach de vie.

    Il parle toutes les langues, il maîtrise tous les accents, il comprend tout et tout le monde et  il a pour mission d'adoucir les âmes et de rapprocher les gens.

    Il a aussi un nom relativement de merde.

    Mais que voulez-vous, on ne lutte pas contre l'amouuuuuur !

    Bientôt je lui laisserai la parole …