Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

renaud saychian

  • C'est pas l'home qui prend la mer ...


    home.png

    C'est la mer qui prend l'home

    Aujourd'hui je voulais vous parler sujets sérieux comme le réchauffement de la planète et/ou l'influence des nouvelles technologies sur les référents linguistiques dans la poésie contemporaine.

    La deuxième partie de ma démonstration tient en un mot : LOL

    La première partie va me demander un minimum de concentration et de sérieux pour lesquels je vais vous demander le plus grand calme afin que je puisse utiliser la totalité de mes capacités sans risquer de me perdre en route dans des digressions sans fin annonçant, à n'en pas douter, le commencement d'une phrase qui n'en finit pas de finir alors que, si j'y avais prêté un minimum d'attention, j'aurais largement pu résumer tout ça en un petit haiku rikiki dont vous noterez l'assonnance (ou l'alitération, je sais plus) non sans vous émerveiller un instant des trésors que peuvent dissimuler les délires quotidiens du lieu sur lequel vous êtes en train de vous endormir, si j'en crois le mouvement de mes propres paupières.


    Alors que rien de plus simple pour vous parler du réchauffement de la planète que de vous introduire tout cela par Yann Arthus Bertrand, photographe et réalisateur de "Home".

    Et moi quand tu me parles d'hom(m)e, je saisis tout de suite mieux le concept du réchauffement.

    Lire la suite