Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

une pizza déguisée en pâté en croute albinos

  • Et ma housse part one

    Vous le savez, mon objectif est désormais clair.

    Je veux que mon blog soit au top de l'asymptote dans les algorithmes endiablés des classementeurs professionnels. Je veux réussir. Oui je veux. Et vous savez pourquoi.

    Je me suis donc remise à travailler mes tags de manière à être encore mieux référencée sur toutes les requêtes les plus logiques telles que "pâté en croute albinos" et autres "vulves béantes".

    D'ailleurs j'en profite pour passer un message à çui là qui a cherché "bon coin trouvé dé femme qui veut sucé dé bite" sur google et qui représente tout de même 4,37% de mon trafic actuel. Sache mon bon ami, que toutes les femmes veulent sucer des bites, pour peu qu'en échange, on leur fournisse câlins dûment partagés et promesses de schrougnougnoufs éternels. En espérant que mes conseils te soient utiles, je te prie de croire à ton étoile, comme le faisaient les charmants et néanmoins analphabètes Linkup.

    Bref.

    Hier soir, tandis que je trônais convenablement sur un canapé recouvert d'un plaid matelassé d'une valeur de 119 euros (cet espace publicitaire est à vendre. Envoyez vos propositions), j'ai eu l'occasion d'avoir une très intéressante discussion sur le sujet des gens qui dorment dans la rue. Partagée que nous étions entre le "oh la la comme je suis triste pour eux, quelle misère... oui bon ça va t'approche pas trop près de moi non plus tu schlingue la mort" et l'instransigeance la plus intolérable "hé ho on va pas s'apesantir hein, si tu veux tu peux, ce n'est pas parce que c'est difficile que nous n'osons pas c'est parce que nous n'osons pas que c'est difficile, après la pluie vient le beau temps, qui sème le vent ne doit pas s'endormir avec le cul qui gratte etc etc ..."

    Faut que je vous dise un truc très important :

    Lire la suite